PUGET-THENIERS

3 mai 1944 : L’adjudant-chef Rémond fait preuve d’héroïsme

L’adjudant-chef Rémond, alsacien d’origine, est affecté comme adjoint à l’état-major de la section de gendarmerie de Puget-Théniers début mars 1944. En mai 1944, des officiers de la Gestapo se présentent à la gendarmerie, afin d’être guidés jusqu’au col de Saint-Raphaël. Les Allemands sont à la recherche d’armes parachutées, quand ils se retrouvent face à des maquisards. Deux Allemands sont tués au cours de l’échange de feu. Le résistant Cabot meurt, le Capitaine François est grièvement blessé. LIRE LA SUITE…



Catégories :A LA UNE, HISTOIRE