PUGET-THENIERS

Hommage à Auguste Blanqui

La «  semaine  sanglante »  commence à peine, cela fait cent cinquante ans , jour pour jour !  « Les versaillais sont entrés dans Paris la veille au soir, par la porte Saint Cloud. Pour la première fois de sa vie, Blanqui peut se féliciter d’être en prison loin de Paris.

Thiers et le comte de Mac Mahon ont un compte à régler avec ces révolutionnaires, inspirés par Blanqui qui ont fixé la journée de travail à 10 heures, bloqué les loyers, proclamé l’égalité de salaire entre les hommes et les femmes, reconnu l’union libre, et tenté d’arracher l’école à l’emprise religieuse. »

Philippe Jérôme , journaliste à l’Humanité a rappelé les principaux traits de la vie d’Auguste Blanqui devant 120 personnes réunies autour de la statue « l’Action Enchainée » qu’ Aristide Maillol, auteur de ce monument, a sculpté dans le bronze  pour un comité de financement du projet  animé par la Ligue des Droits de l’Homme , qui comprend Jean Jaurès, Anatole France…

Maillol exécute l’oeuvre qui devra être installée dans la commune natale de Blanqui, en 1905. »

Cent personnes sont « montées » de Nice par le train des Chemins de fer de Provence pour rendre cet hommage à l’initiative de l’Association « les Amis de la liberté ». Parmi les pugétois présents, Agnès Prézeau, candidate Gauche Citoyenne et Ecologiste aux élections départementales et Serge Martin conseiller municipal. Un banquet Républicain s’est ensuivi .

Un reportage de Mr Ghislain Gianno.



Catégories :A LA UNE, ANIMATIONS, HISTOIRE